Moto Guzzi 500 GTV 1937

Moto Guzzi.

Les trois pères fondateurs de la marque Carlo Guzzi, Giorgio Parodi et Giovanni Ravelli se sont rencontrés alors qu'ils servaient dans l'aviation lors de la guerre 1914/1918. En 1918 Giovanni Ravelli se tue dans un accident d'avion, le symbole de l'aigle porté par la aviateurs italiens pendant cette guerre deviendra l'emblème de la marque Moto Guzzi. Début janvier 1919 Emmauelle Parodi donne à son fils la somme de deux mille lires pour son entreprise et c'est ainsi que débute l'histoire de Moto Guzzi. Pour sa première moto Carlo Guzzi part de zéro et décide de faire une moto moderne, aussi le prototype voit l'utilisation de solutions techniques peu utilisées à l'époque, moteur à arbre à cames en tête, 4 soupapes, moteur super carré, cylindre à plat, culasse mieux refroidie, centre de gravité plus bas, cadre rabaissé, beaucoup de pièces en aluminium, graissage par pompe mécanique, carter sec, embrayage non pas à bain d'huile mais recevant simplement les vapeurs d'huile, boîte 3 vtesses intégrée aux carters moteurs, c'est une mécanique trés moderne et bien conçue, beau travail. Pour la série il n'y aura plus d'arbre à came en tête commandé par couples coniques mais reçoit une distribution semi culbutée à partir de 1921, à partir du début des années 30 il deviendra culbuté avec un échappement double, une boîte 4 vitesses, avec la GTV 500 le cadre sera suspendu, Ce type de moteur sera en fabrication j'usqu'à l'arrivée du bicylindre en V.

 

 

Moto Guzzi GTV 500 de 1937.

 

Moteur horizontal

alésage de 88 mm, course de 82 mm, cylindrée 500 cm3

2 soupapes en tête

taux de compression 5.5, puissance 18.9 cv à 4300 trs/mn

allumage par magnéto, avance par levier au guidon

carburateur dellorto MD 27, réservoir essence 13.5 lts

réservoir huile 3 lts

boîte de vitesses quatre rapports

transmission primaire par pignons à taille hélicoïdale

embrayage multidisques métalliques

pneus avant et arrière 3.50 X 19

frein à tambour à l'avant et l'arrière

éclairage par dynamo et batterie plus klaxon

fourche parallélogramme et arrière avec ressorts sous le moteur

vitesse 120 km/h

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marie-Hélène JEAN-TOULLEC .©