VELOVAP 1957 - 1967

La fabrication du Vélovap commence en 1957, il est le concurrent du Solex 1400 mais le Vélovap est techniquement en avance car il possède un embrayage centrifuge, une poignée d'accélérateur tournante et a surtout une puissance supérieure, un frein ar. à tambour, Solex répliquera trés vite en sortant le 1700.

La société ABG fait construire ses cadres par plusieurs usines, Alcyon-Lucer à Hazebrouk, Rhonson à à Lyon, Tendil à Nîmes, Gitane à Machecoul, Jeunet à Dôle.

En 1965 la fabrication des cadres sera effectuée dans les ateliers ABG-VAP, chez Cazeneuve à Belin, la fabrication de ces Vélovap s'arrêtera en 1967.

 

 

CARACTERISTIQUES du VELOVAP

Béquille - poignée de gaz tournante - cadre tubes soudés - moteur type VAP VV - moteur deux temps d'une cylindrée de 48 cm3 ( 40x38 mm ) - embrayage centrifuge - puissance 1.2 cv - transmision à la roue par galet - carburateur Gurtner - calage allumage 1.1 mm avant PMH - réservoir 1.4 l. .

Il en fût construit environ 100 000 ex.

 

Modèles

 

le modèle de base de couleur bleu ou vert avec une selle grise.

le modèle luxe de couleur noire avec selle bicolore.

le modèle prestige avec garde boue arrière enveloppant, tablier de protection, protège moteur chromé, couleur bleu ou vert,

le modèle propre aux Pays-Bas.

 

Le Vélovap a été peu diffusé car il était plus cher que le Solex.

 

Le port du casque obligatoire a aussi été la cause de son échec.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marie-Hélène JEAN-TOULLEC .©